Samedi 12 juin 2021 Parc de la Plaine, LE TRIADOU GASY JAZZ PROJECT + VINCENT PEIRANI et EMILE PARISIEN 28 € (gratuit pour les moins de 16 ans), PASS 2 JOURS : 40 € Billetterie 21h00

GASY JAZZ PROJECT

(Région Occitanie, France, Madagascar)
Gabrielle Randrian Koehlhoeffer : contrebasse, composition ; Daniel Moreau : piano ; Fabrice Thompson : batterie ; Lalatiana : chant

« Gasy Jazz Project », c’est la rencontre entre le Jazz et la musique malgache (gasy), deux mondes dans lesquels évolue la contrebassiste franco-malgache Gabrielle Randrian Koehlhoeffer. Elle nous propose un répertoire de compositions personnelles où se mêlent mélodies traditionnelles, rythmes ternaires, harmonies du jazz et improvisation. Après deux albums en trio, elle nous présente aujourd’hui la suite de son projet, cette fois en quartet avec Lalatiana, une des plus grandes voix de l’île de Madagascar.

Soutenue dans le cadre des résidences Occijazz en 2020, nous la retrouvons pour ce nouveau voyage musical !

VINCENT PEIRANI et EMILE PARISIEN « Abrazo » (France)

Vincent Peirani : accordéon ; Emile Parisien : saxophone

Abrazo, c’est une étreinte, en espagnol. Tantôt enlacement de sa partenaire de danse, tantôt accolade fraternelle. Existe‐t‐il une meilleure image pour le duo composé de l’accordéoniste Vincent Peirani et du saxophoniste soprano Emile Parisien ? Il y a probablement peu de musiciens qui se connaissent aussi bien que Vincent Peirani et Emile Parisien. Les deux hommes ont donné plus de 1000 concerts ensemble au cours des dix dernières années, dont plus de 600 en duo. Ils ont fait connaissance en 2010 dans le quartet du batteur Daniel Humair. C’est lors d’un concert en Corée avec ce dernier qu’ils ont eu également la possibilité de jouer en duo pour la première fois.

Abrazo, c’est l’accolade de deux jeunes musiciens qui marchent dans les traces du duo fondateur formé en 1974 par deux géants : Astor Piazzolla et Gerry Mulligan. Mais c’est aussi et surtout un projet original, qui revisite avec beaucoup d’inventivité l’héritage du tango passé et présent, de Piazzolla à Tomàs Gubitsch, sans dédaigner aucune escale plus inattendue, de Jelly Roll Morton à Kate Bush. Un concert rare, placé sous le signe de l’hommage, du partage et de l’improvisation

0Shares
0 0
Dans le cadre de

Le festival de Jazz à Junas

Organisé depuis 28 ans, le Festival Jazz à Junas est une aventure artistique, culturelle et humaine forte. Un jazz sans frontière, c'est ce que propose Junas chaque été avec des musiciens régionaux, nationaux et internationaux reconnus ou à découvrir. Le festival tient également à valoriser son territoire en investissant les lieux souvent singuliers qu'offre le village de Junas : les Carrières bien sûr, mais aussi, les rues et les places, le temple, la garrigue… afin de faire vivre le village au rythme du Jazz durant 5 jours de festival !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *